Toussaint rouge : les français souhaitent la repentance de la France

Un collectif d’historiens a lancé cet été  un appel aux autorités françaises pour la restitution des restes mortuaires, notamment de crânes, de résistants algériens tués par le corps expéditionnaire français dans les années 1840 et 1850. Ces restes sont détenus dans les réserves du Musée de l’Homme à Paris. Le magazine TSA a souhaité prendre la température de l’opinion publique française sur ce conflit qui pèse encore sur les relations entre l’Algérie et la France.

drapeau-france-algerie-714x400
Le clivage sur la question de la repentance est également politique en France et la majorité écrasante est en effet favorable à la restitution des crânes des résistants algériens. (Crédits photo : DR)

Soixante-deux ans après la « Toussaint Rouge », le 1er novembre 1954, journée durant laquelle le Front de libération nationale (FLN) a déclenché une série d’attentats qui a marqué le début de la guerre d’indépendance, le sondage réalisé par l’Ifop montre que plus de soixante ans après ces évènements, les Français portent un regard assez distancié voire dépassionné à l’égard de ce conflit. Une majorité de Français se montre favorable à des excuses sur les exactions commises par la France en Algérie. Un peu plus d’un Français sur deux (52%) souhaite que le gouvernement français présente des excuses officielles pour « les meurtres et exactions commis par l’armée française durant l’occupation de l’Algérie ». C’est la première fois qu’une majorité de Français se prononce en faveur d’excuses officielles à l’Algérie. Toutefois, l’opinion reste très clivée sur le sujet, notamment en termes :

–   d’âge : près des deux tiers (62%) des personnes âgées de 65 ans et plus y sont opposées, contre un peu plus d’un tiers des jeunes de moins de 25 ans (36%) ;

–   de positionnement politique : les sympathisants du FN (75%) et des Républicains (62%) sont massivement opposés à tout acte de repentance, contre à peine un quart des sympathisants de gauche (26%).

L’opinion française soutient massivement le rapatriement en Algérie des restes mortuaires de militants algériens morts durant la guerre. Interrogés sur la polémique autour des crânes de combattants algériens détenus dans les réserves du Musée de l’Homme à Paris,  les Français se montrent favorables à une écrasante majorité (88%) à la restitution de ces restes mortuaires.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter

%d blogueurs aiment cette page :