La lettre honteuse du Préfet de Savoie

Où l’on demande aux gestionnaires des « dispositifs d’hébergement d’urgence pérènes » de pratiquer activement la délation…

Le préfet de Savoie demande aux associations accueillant de façon inconditionnelle (telle que prévu par l’article L. 345-2-2 du Code de l’action sociale et dès familles) des personnes sans-abri de lui envoyer chaque mois la liste des personnes en situation administrative irrégulière afin qu’elles soient assignées à résidence : « c’est vraiment une première jamais vu pour moi depuis 24 ans que je suis engagée dans la lutte contre l’exclusion ! » s’exclame Dominique Versini adjointe à la Maire de Paris, avant de compléter :  « Les associations sont là pour mettre à l’abri et accompagner des personnes vulnérables dans des centres d’hébergement d’urgence ou de ré-insertion. L’Etat ne peut pas demander aux associations d’effectuer des missions d’auxiliaires de police au seul motif que l’Etat finance les nuitées d’hébergement. »

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter

%d blogueurs aiment cette page :