Les clubs locaux AP2i

L’AP2I installe un point relais/club local en collaboration avec les municipalités et des partenaires dans les quartiers sur une logique d’inclusion digitale, de production audiovisuelle, de formations au service de la communication Intra et Extra muros.

Que seront les Clubs locaux ? Des mini-AP2I ! Cela part d’une volonté locale et d’un tissu de partenaires potentiels qui verraient l’intérêt d’ installer un club AP2I localement. « La 1ère démarche est de contacter via la plate-forme l’équipe de l’AP2I qui donnera les règles à suivre » explique Jean-Flavien. Le club local va se constituer en association et bénéficier des 1ers engagements de partenaires ( voir entretien ci dessous). Le club local signe alors avec l’AP2I une charte d’engagements qui lui ouvre le réseau Babel des partenaires, les conseils et les ressources de l’AP2I. Le club local est alors outillé pour se lancer dans l’aventure et mettre en place comme il le souhaite et à son rythme, un mensuel, des outils de communication pour le Quartier, un blog citoyen, des permanences de soutien aux personnes sur les questions digitales, une webradio ou une chaine You Tube ou des ateliers pour les jeunes. L’équipe national de l’AP2I vient sur place installer ces outils et les mettre en route.



Particulier ou entreprise, être parrain de l’AP2I, c’est participer à une aventure collective

En devenant parrain d’un club local, vous allez :

-Marquer votre attachement aux enjeux de développement social, urbain et économique sur votre territoire

-Soutenir l’équipe dévouée qui travaille bénévolement sur le projet depuis 2 années

-Pouvoir déduire Bénéficier rapidement de contreparties fiscales et matérielles dans la limite légale

-Contribuer par votre engagement à l’activité du réseau Babel, et on l’espère agir concrètement, selon votre rythme et vos envies, auprès de personnes et de collectifs qui deviendront vos familiers.

-Soutenir une volonté durable et partagée pour les quartiers et les territoires ruraux en difficulté

Qui peut devenir parrain  ? Le parrainage de l’AP2I est ouvert aux entreprises y compris les commerces ou les auto-entrepreneurs. Le développement du parrainage de proximité est une réelle volonté des membres fondateurs de l’AP2I, car il s’inscrit dans la mise en place volontaire d’un RÉSEAU public/privé associant les populations avec les forces économiques, culturels, politiques.

Quelle valeur sociale apportons-nous ? L’AP2I met en place. Le magazine Fin de zone par son approche éditoriale et son organisation est un médiateur, un relais, une courroie de transmission. Via les clubs de bénévoles, via les points relais, les messages circulent dans la communauté créée et irriguent les terrains locaux. Cette organisation en rhizome permet une multitude d’inter-relations concrètes et réelle, de nœuds de communication, d’actions « pair » à « pair ». Donc au final c’est une force potentielle au service de projets d’intérêt généraux et d’accompagnements personnels.

Quelles sont les contreparties ? L’AP2I permet de bénéficier des contreparties traditionnelles et légales du parrainage, c’est-à-dire la déductibilité des sommes engagées du revenu imposable de l’entreprise lorsqu’elles sont engagées dans l’ intérêt direct de l’exploitation.


Entretien

Des Tiers lieux axés sur la communication et le réseau

Jean-Flavien Rénard, gérant des Bureaux de Montreynaud,  fait partie des initiateurs du projet.

Qu’est qu’un club local AP2I ?

Les clubs locaux ne prétendent pas venir en remplacement de l’existant, qu’il s’agisse des EPN (espaces publics numériques), des médias associatifs ou de la « presse professionnelle ». Nous les voyons comme des sortes de Tiers lieux axés sur la communication et le réseau, c’est-à-dire à minima des lieux ressources proposant un média d’hyperproximité, des formations, des services aux habitants.

Quel est le plus immédiat par rapport à l’existant ?

C’est la force d’un réseau et un accompagnement des professionnels ! Les clubs locaux sont membres du réseau de l’AP2I. A ce titre, ils sont bénéficiaires du réseau Babel, des conseils de l’équipe éditoriale de fin de Zone et des événements proposés. L’AP2I apporte une méthode, des outils, des accompagnements professionnels dans les champs de la communication, de la démocratie participative et du digital.

Qui peut être à l’initiative d’un club local AP2I  ?

C’est certain qu’il vaut mieux avoir le soutien fort d’une Mairie, d’une Régie de Quartier, d’un Conseil départemental, d’un Conseil régional qui apporteront soutiens logistiques, mises en cohérence et aides financières au démarrage. Cela peut partir d’un Centre social, d’une MJC, d’un Conseil citoyen ou d’un Tiers lieux qui choisit d’investir ce projet et d’impulser cette démarche. Si ces conditions sont remplies, un collectif peut nous contacter via la plate-forme et nous examinons le dossier.

Comment cela marche ?

Le Club est géré par des bénévoles sous forme associative. Le club est indépendant, mais pour garantir le label on a mis en place une certification par l’AP2I. La cotisation est de 150€/an.

Propos recueillis par Jean-Pierre Jusselme

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter

%d blogueurs aiment cette page :